Déménagé à http://sapevoyage3.unblog.fr/

Ma limite encore atteinte, je déménage au http://sapevoyage3.unblog.fr/ pour la suite des…



Merci M. Dansereau

Votre vision et son partage généreux, nous laisse un précieux héritage.



Le cactus et le mulet

Pas de photographies pouvant rendre la scène.

 

Mulet observait. Son regard ne se portait plus devant. Il balayait lentement de tous bords. Mais, chaque fois qu’il croisait le bas de la route, cactus le fixait éteint. Le soleil puissant ne ralentissait pas le harcèlement des mouches et bien que la soif se faisait de plus en plus présente, il ne pouvait avancer. La charrette, maintenant légère, elle pouvait aller facilement à la maison. Mais celui qu’il l’y avait attaché ne semblait plus bouger, jamais. Cactus lui donnait l’eau, la nourriture, lui avait fait un abri; même qu’il avait soigné maux et blessures. Alors mulet observait et plus le temps avançait plus les sentiments se succédaient; impossible, no, dépression, désespoir, ruades, reruades jusqu’à s’en blesser les flancs sur le simple attelage, offre à cactus d’être meilleur s’il se réveillait et bien que cela tourbillonnait en vagues successives dans sa tête, rien bougeait autour. Résigné, il fit un premier pas, puis d’autres regardant souvent à l’arrière d’abord. La maison était au loin, il la voyait maintenant, derrière cactus gisant à l’horizon et étrangement, il le sentait tout prêt; alors, lentement, il accéléra le pas.

Marie-toi avec l’infini, épouse un cactus.

Dans la noix du monde  Ferenc Rákóczy  

 



Chemins de Cuba

Il y a des chemins que l’on passe.

img0033.jpgimg0032.jpg

img0031.jpg  Pas trop de dangers; et les autres

D’abord invitants, img0025.jpgpleins de mystères.

Ils peuvent nous confronter à nos peurs où logent bien des mystères.

Alors quelques fois, nous persévérons un peu plus et en d’autres, tournons à regrets les talons.

 

 

img0026.jpg

Quelque soit l’issue; remords et regrets à l’insu.

Chemins croisés de Cuba!

 

 

 

 



Froidchaud

Trainstrins, vroumsvroums et autres bizareries d’aeroports…



BAL de bruit

Au retour travail et chasse. D’ici là? Bien que l’hôtel ait de bonnes facilités connectives, les playas, la farniente, le son, et,.. Bref, bouchons, une petite Crystal dans l’autobus et Cohiba à l’arrivée; on verra…



L’âge de chasse

Paul et Gérard ont pendu leurs armes vers les 65. Jacques et Camille ont 80 et continuent. Combien de chevreuils et d’orignaux ont-ils récoltés, sachant que Paul avait autrefois l’habitude de ne pas lâcher la piste d’un buck, Gérard ayant tué le plus gros de notre groupe, Jacques étant discret et Camille manipulant les faits?



L’autre Cuba

À visiter, mais je n’ai pas encore vu (lien), fidèle au peu que j’en sais et que je ne pourrai réellement vérifier.

Pauvreté, éducation, santé et bonheur, aux portes fermées de l’opulence, résilience nationale?



Les traditiones…

La lune est encore haute, Mars(?) à 5 heures juste en dessous, puis sans préavis, une meute de coyotes concertent une minute tout au plus.

Les jeunes glapissent, au moins 3 matures donnent le ton et puis tentent de fermer le concert, les jeunes ferment.

Un véhicule passe et suit quelques hululements d’un  jeune Grand Duc, je crois.

Comme si la forêt me disais, je comprends…



Plus on vieillit…

Plus on put, moins ils nous lavent

Citation d’un mentor de chasse lors d’un souper silencieux rempli de fatigue, mais emplis de sérénité (suivi d’un fou rire des auditeurs).



12345...15

Une année à Taiwan |
Chambres d'hôtes au Pays de... |
Audrey au pays des merveilles |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Maurice: le paradis de l'Oc...
| trève de balivernes!!!
| BBnice aux USA